Bienvenue sur ce Forum, consacré principalement aux jeux vidéos !
 
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Raine professeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arya Nasuada
Bébé du net
Bébé du net
avatar

Nombre de messages : 5346

Age : 28

Date d'inscription : 16/08/2007


MessageSujet: Raine professeur   Sam 19 Mai 2012 - 11:14


Ouais, je sais, tout ne demande pas forcément explication, mais j’ai eu la connerie de regarder ce dessin avant mon insomnie et je me suis retrouvée obligée d’y réfléchir en contemplant mon plafond (faut pas que je regarde les dessins TOS de Téhayraice avant de pioncer, sa Sheena m’avais fait pareil x_x). Bon, j’aurais pu penser au pourquoi Sylvarant, les dangers du feu dans une maison en bois, la vie dans la misère enfin bref… moi ce qui m’a traversé l’esprit, c’était plutôt le « pourquoi mettre autant de ferveur à l’enseignement », la réponse en directe sur http://tos-vlad.forumotion.com/.
Bien, maintenant que j’ai raconté ma vie je vais pouvoir passer au vrai contenu 8D
Alors, ne vous affolez pas les gens, je vais débiter des idées fausses, je le reconnais, mais je vais partir d’une super longue hypothèse pour donner de la force à ma réponse car c’est vraiment une conviction, un choix très fort qu’elle exerce avec énormément de passion et d’intérêt et ça mérite débat. Si je dis que ce sera faux, c’est que je vais lui préciser une vie que je ne connais pas, mais si j’ai créé un topic à part entière c’est pour qu’on en parle et que vous me repreniez justement.


La vie de Raine commence chez les elfes, là il n’y a pas d’école, surtout pas pour elle une demi-elf de toute façon. Ils ont un assez grands savoir puisqu’ils ont une durée de 1000 ans ce qui leur permet d’être plutôt érudits, de toucher à plein de domaine je pense. Ils sont bons en magie, connaissent le mana et les éléments du monde, ils sont hyper entouré de végétation et ont une certaine communion avec la nature. La mère de Raine a dû naturellement lui apprendre du coup les plantes, leurs propriétés, les remèdes que l’on peut en tirer (important), les poisons, leur préparation (blague à part, elle n’a pas dû lui présenter les plantes aux pouvoir colorant vu ses cheveux mouahahahah). Je pense qu’elle ne lui a pas fait de cours, c’est venu naturellement, puis Raine a pu elle-même expérimenter. Ils n’avaient ni télé, ni jeux vidéo à cette époque-là affraid . Dans les livres study , juste des histoires déjà, le « héro » devait se servir de telle ou telle plantes, puis elle a dû bien apprendre aussi sur l’écosystème, quelles conditions pour quel développement et tout. Je crois que ce sont des réponses simples qui lui sont venus naturellement. Donc la notion d’apprendre suite à un cours, elle n’a pas trop trop dû l’expérimenter là. Lorsque sa mère a fui, parce qu’elle a eu Génis (elle n’a pas dû utiliser les plantes contraceptive #PAF#), je me dis que c’est peut-être là que Raine a reçu les premier vrai cours... quoi que… Là elle a dû apprendre à se mettre en sécurité pour vagabonder. Sa relation avec les humains est apparu là (et vu les propos raciste de Génis, on sait combien elle est corsé cette relation, mais là n’est pas le sujet, ça pourrait être un topic à part entière). Elle a appris peu à peu les mécanisme de survie, de fuite, de vivre en mauvaise condition sans forêt autour j’imagine en observant simplement la façon dont sa mère mentait aux gens, le mensonge sur le fait d’être un demi-elf est o-b-l-i-g-a-t-o-i-r-e , les précautions qu’elle prenait pour voyager, la façon de cacher qu’elle est une clodot en ayant des manières normales et des conversations savantes avec ses hôtes ou autre individu l’aidant. Enfin bref, tout ça pour atterrir au joli p’tit caillou qui fait passage vers l’autre monde. Là, on sait que la gentille môman n’apprenait pas tellement les choses à sa fifille, du moins, pas ce genre de chose=> Hop, la p’tite Rainette à Sylvarant (mais c’est qu’elle va bien s’amuser !).
Nouvelle situation pour elle, elle se retrouve toute toute jeune ado avec un bébé dans les bras et sans le moindre exemple pour s’en sortir. Où suis-je ? Où est maman ? Je suppose que se sont ces deux questions principales pour le moment. Elle va chercher sa mère, puis ses repères. Pas de bol, elle appartient dorénavant à un monde avec un retard technologique et d’ailleurs un retard général qu’elle ne connait pas du tout. Elle ne peut pas imaginer avoir changé de monde, elle cherche par tous les moyens un repère… La ville du roi, la forêt des elfes, les légendes de Mizuho peut-être ? Pas de roi ? Pas d’elfes ? Pas de Mizuho… … ? C’est assez inquiétant. Reprenons les recherches alors ! Tout a commencé avec cette pierre non ? Retrouvons là. Euh… Pas de pierre non plus ? … Ok, il y a un problème : trop de questions sans réponses. Pas de réponses= Aucun moyen pour se débrouiller, s’en sortir. Les réponses seront forcément l’issue à ce problème. Raine entâme donc des recherches pour retrouver cette pierre, comprendre les rocs, un domaine qu’elle ne connait pas du tout, ça n’est pas sa médecine, elle est plutôt calée plante. Bien entendu, elle ne manque pas d’appliquer tout ce qu’elle a connu la deuxième partie de sa vie, lors de sa fuite avec sa mère à travers le monde. Sans y prêter gare au début, Raine peu à peu prend contact avec les gens de ce monde. Elle est surcharger, il lui faut des réponses dans l’immédiat, elle a besoin de sa mère, elle est vraiment dans le besoin oui. Génis grandit, demande de l’attention, de l’affection, mais le régime des petits est si particulier, leur système immunitaire si impuissant… il est trop fragile. A l’âge de 12 ans, sans toit, elle doit élever un gosse ! Yeah \o/ C’est partie que la fête commence. Elle arrive à l’entretenir dans des situations bien … … inappropriées à l’épanouissement d’un potiot. Elle doit aussi commencer à attirer l’attention sur sa débrouillardise, son habileté à comprendre chaque problème et anticiper chaque maladie qui pourrait survenir. Bébé a droit à un régime tout de même équilibré en vitamine car grande sœur sait ce qu’il faut. Ce genre de savoir n’est d’ailleurs pas très accessible dans un monde si pauvre tel que Sylvarant. Revenons-en à ce que je disais : « Sans y prêter gare au début, Raine peu à peu prend contact avec les gens de ce monde » Raine va pouvoir aider et conseillé malgré sa situation déplorable et son jeune âge, les gens voyant ses compétence, sa maturité de petite maman et ne sachant rien de sa situation de clocharde du siècle. Mais pour elle, pour Raine, c’est la révélation : Ils sont en danger de mort avec les maladies, les infections juste à cause d’un p’tit manque idiot de connaissances ?! Mais pour elle, se sont les bases ! Bien entendu, elle doit chercher et expérimenter par logique pour trouver plein de substitues aux plantes habituelles trouvées chez les elfes car la pauvreté de Sylvarant est aussi dans son Mana et sa végétation. Là aussi son pouvoir d’éloquence vient de façon naturel, rien est artificiel, tout est venue par les jeux ou le besoin immédiat pour son savoir (excepté la roche, la partie la plus artificiel de son savoir puisqu’elle doit y consacré un moment privilégié dans sa vie au lieu que ça s’impose de soi-même dans son emploi du temps sans qu’elle ne le remarque. Sa vie tourne pas mal autour des sciences des roches, pour elle c’est un but, un objectif à atteindre à tout prix, une réponse ultime). Elle prodigue aux gens conseils et méthodes pour tel malade de la famille, ou pour telle amélioration de vie. Elle gagne en notoriété mais là non plus elle ne réalise pas tellement qu’elle est le mini-professeur du coin, coin qui bouge d’ailleurs tant elle voyage pour des réponses. Là arrive le moment décisif et à mon avis le réel choix, ce dont je voulais vous parler depuis le début… mais il fallait d’abord que j’instaure les règles du naturel chez Raine, bien que je pense que sans les manières naturel cette explication fonctionne aussi… mais la base est importante :


Les Désians.



Elle est une demi-elf qui a souffert, une demi-elf à la rue avec un gosse à élever. Une demi-elf qui a été rejetée des elfes, qui a perdu sa maison pour avoir été une demi-elf. Elle est une demi-elf abandonnée par sa mère qui ne pouvait la garder car elle est une demi-elf. Elle vit dans un cauchemar car elle est demi-elf (pour elle tout ça doit avoir des apparences de cauchemar, comme si elle avait rêvé son passé. Vous imaginez l’angoisse ? NE RIEN reconnaître ! Aucun point de repère ! Pour bien comprendre, croire qu’on a vécu sous la direction d’un roi, mais apprendre que les rois ça n’existent plus depuis longtemps ! En partant du principe qu’elle n’est pas changée de monde, il y a de quoi devenir complètement zinzin ! Elle n’a pas d’explication pour justifier qu’elle se soit autant trompée par le passé ! Et pourtant ça apparaît réel car tout ce qu’elle croyait connaître avec des plantes qui n’existent pas fonctionne ! C’est horrible d’avoir un creux dans sa vie comme ça, vous imaginez l’incohérence ?! Mais bon, si elle sait qu’elle vient d’un autre monde… … ça devrait être moins cauchemardesque, seulement, pourquoi n’a-t-elle pas cherché à trouver des réponses sur un moyen de passer d’un monde à l’autre plutôt que de se focaliser sur les rocs ?). Elle sait qu’elle n’a pas le droit d’être demi-elf. « le mensonge sur le fait d’être un demi-elf est o-b-l-i-g-a-t-o-i-r-e ». Elle a de quoi être chargée d’amertume, elle n’est vraiment pas fière d’être demi-elf on le sait. Elle est persuadée d’avoir moins de droit que les autres on le sait. Malgré son intelligence, elle a un complexe d’infériorité puisqu’elle ne comprend pas que Lloyd veuille la sauver après qu’il ait appris qu’elle n’est qu’une demi-elf. Raine a un gros problème avec ça… … et les désians ? Ceux sont des demi-elf. Ils peuvent appliquer leur loi, ils ne sont pas qu’un moyen de se venger, ils sont aussi en possession d’une technologie supérieur qui doit la rappeler à chez elle, à ce qu’elle a connu, ils sont le droit d’exister tels qu’ils sont : en tant que demi-elf. Les désians sont la solution à bien des problèmes, sont le pansement dont elle a besoin sur bien des plans. Ils l’accepteraient puisque pour une fois, d’être demi-elf lui permettrait d’acquérir un logement, un clan, une force ! dominer et ne plus être dominer, pouvoir trouver des réponses sans s’occuper de comment survivre ! Et puis… … se venger quelque part, c’est aussi alléchant quand votre propre mère n’a même pas voulu de vous… …
Si Raine avait eu des réponses, si elle avait sue pour cette pierre, elle n’en serait pas à là. Si Raine avait connu plus de choses sur les roches elle aurait une solution ! avec sa situation actuelle c’est si dur ! C’est à elle de chercher, de voyager, d’aller de ruines en ruines, rien ne lui tombe du ciel, chaque info, chaque bride de savoir a un prix très chers pour la demoiselle sans logis, sans famille autre qu’un jeune garçon à entretenir… tout se paie, sep aie énormément, la santé est primordiale. On n’y pense moins quand on a un toit et à manger à profusion, mais là, en voyage permanant, à fréquenter les animaux venimeux du désert, à passer entre ses prédécesseur figés par les cocatrices, elle a de quoi se soucier terriblement des questions de survit tout en maintenant sa quête de la caillasse. Raine n’as pas choisi le chemin de la facilité que lui offrait les Désians (tout en prenant soin d’inculquer à Génis que les humains sont de redoutables ennemis des demi-elf et que jamais sa nature ne doit être révélée). Raine a manqué de savoir, de connaissance, il lui manque la connaissance ultime e la connexion des deux mondes. C’est un manque incroyable chez elle, un vide abominable créé par un manque de connaissance. La connaissance a vraiment une valeur très particulière pour Raine, un pouvoir à double tranchant. Raine ne choisit pas les Désians et cherche à se démarquer d’eux, Raine choisit de donner une arme à tout ce qui la veulent, la connaissance. Raine continu d’aller de lieu en lieu sous son identité de petite professeur qui se développe de plus en plus. Cette notoriété lui permet même d’accéder au village des oracles, d’être proche de l’être le plus important de Sylvarent : l’élue. Ce principe d’élue d’ailleurs lui est une des seules choses familières qui lui reste. Là elle enseigne, elle apprend à tous ces gens avant qu’ils ne soient trop tard. Elle souffre de ne pas avoir sa réponse, elle veut qu’eux n’aient même pas à se poser la question. Sa connaissance des plantes acquérie au cours de la jeunesse l’a sauvée et lui a donné le formidable statut de « médecin », la connaissance l’a fait souffrir, mais la connaissance l’a sauvée, tout au long de sa vie seule, depuis qu’elle est à Sylvarent, c’est sa connaissance qui la guidée. Comment s’en sortir dans ces conditions, les relations à entretenir avec les gens, la médecine, sa capacité à s’adapter. Même si sa connaissance lui paraissait brisée, de ne plus avoir de repère, d’avoir l’impression de tout avoir à réapprendre, elle possédait quand même un savoir qui ne change pas, sa chimie avec les éléments, ses précautions avec les psychologies, les systèmes en placent qui l’entoure, ces règles à n’ont pas changés. Les plantes ont besoin de soleil et de pluie, la nuit vient après le jour, un homme qui mange un poisson empoisonné est cloué au lit. Non, certaine propriété n’ont pas changé et elle a dû faire le tri.

Bref, qu’elle parte pour être professeur ou bien qu’elle le choisisse de manière plus artificiel que je ne l’ai présenté, Raine a eu à faire un choix tout de même face aux désians. Entre deux offres, elle a choisi d’enseigner aux autres, qu’ils n’aient pas à vivre ce qu’elle a vécu et se trahir elle-même, que d’accéder elle-même à un meilleur statut, un état de protection plus important que son actuel, de meilleurs conditions de vie et puis… … un accès à la vengeance et la domination.

Bref, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais elle met tellement de hargne dans l’enseignement, elle continue les cours pendant leur voyage pour sauver le monde… … c’est vraiment quelque chose de perturbant, de démangeant chez elle, ce besoin, alors je m’y suis posée un peu.

Ah oui, Téhayraice : Prout pour la prochaine fois où tu me sors un dessin que je regarde le soir è_é … Mon insomnie ne me réussit pas x___x

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Téhayraice
Wonder Chef
Wonder Chef
avatar

Nombre de messages : 2553

Age : 26

Date d'inscription : 19/08/2007


MessageSujet: Re: Raine professeur   Dim 3 Juin 2012 - 22:51

Bon bah, si je peux ne pas répondre à un pavé par un pavé, je vais déjà faire ce que je peux... o/ Même si j'aime pas ne pas en faire autant. *sort*

Donc.

Premièrement, laisse-moi te redire que tu es super forte, que j'admire tout ça, et que j'ai beaucoup apprécié la lecture. Je ne pouvais m'empêcher d'être émerveillée et d'approuver chaque point. XD Tu as très bien décortiqué tout ça. Quand on cherche plus loin, il y a toujours tellement à voir. Ça fait drôle de se "rendre compte" de tout ça, qui n'est pas si développé dans le jeu, mais qui est pourtant bien arrivé. Bon, maintenant c'est vrai que tout ça, c'est avant tout des hypothèses en partant de ce qu'on sait, mais ça m'a l'air tellement crédible que... **

Je crois pas avoir vu de points incorrects dans tout ça... Par contre, je vais essayer de contribuer en parlant de certains points des pistes du drama CD, A long time ago, qui sont centrées sur Raine et Génis.

Ce qui me revient déjà, c'est qu'en plus d'être un choix (et un joli choix), enseigner est aussi un besoin. C'est un besoin dans le sens où, pour se donner plus de chances d'être acceptés dans un village/une ville, le fait de pouvoir y exercer une fonction aide, si l'on en croit les dires de Raine lors d'une piste. Je cite.

(Raine et Génis arrivent à Isélia)

Raine : C'est notre nouveau village. [...] Comme tu peux le voir, c'est un endroit reculé, alors ils accepteront sûrement quelqu'un qui soit capable d'enseigner à leurs enfants.


Vu sa façon de préciser "ils accepteront sûrement", on peut se dire qu'il est déjà arrivé que certaines villes ou villages aient été réticents à accueillir de nouveaux habitants, non ? Bref, c'est pour ça que je me dis que cette capacité de Raine à enseigner son savoir aux autres leur est aussi nécessaire à eux, d'une certaine façon.

Je n'ajoute pas grand chose en disant ça, puisque tu nous as déjà bien fait comprendre que son savoir tout court a été, au final, la raison de leur survie après l'abandon.

Sinon, de façon plus générale je reprendrais bien divers points de ces 5 pistes audio sur Raine et Génis... Tu aurais des choses à en dire. Et je comptais en faire un petit résumé, mais le cerveau commence déjà à lâcher, donc finalement non. *shot*

Je laisse juste les liens des 5 pistes, dans l'ordre :

Piste 1 - Piste 2 - Piste 3 - Piste 4 - Piste 5

Petite précision quand même, l'histoire se passe, de façon globale, après ToS. Cependant, on retrouve plein de flashbacks dedans, d'où les histoires du passé qui reviennent.

(En tout cas faut que j'évite de dessiner des trucs qui te torturent autant la nuit, à l'avenir. 8D)
Revenir en haut Aller en bas
http://tosovatethealla.canalblog.com/
 
Raine professeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Symphonia :: Tales of Symphonia :: Personnages-
Sauter vers: